10 astuces pour devenir un bon web rédacteur

La situation de l’emploi évolue et être web rédacteur, dans un monde où la technologie permet de travailler à domicile, devient de plus en plus intéressant. Devenir rédacteur web est une possibilité intéressante qui peut devenir très payante, si vous profitez des outils qui sont mis à votre disposition.

Web rédacteur, travaillez autour d’un mot-clé !

En tant que web rédacteur, lorsque vous rédigez un article de blog, vous connaissez déjà l’importance des mots-clés dans le content marketing, qui constituent la base des techniques mises en œuvre pour avoir un bon référencement.  Le référencement naturel est l’objectif à garder à l’esprit au moment de travailler autour d’un mot-clé.

Règle générale, le client qui vous confie une mission vous fournit les mots-clés qu’il souhaite voir apparaître, ainsi que leur densité.

Autrement, il vous revient de concentrer votre attention sur cet aspect. Les mots-clés et les mots secondaires doivent être utilisés en évitant d’alourdir le texte, ce qui risque d’arriver si vous les insérez sans naturel.

web rédacteur - devenir rédacteur pour le web
Obtenir 5H30 de vidéo pour devenir rédacteur web

Comme le but est de faire en sorte que la création de contenu que vous fournissez à votre client occupe une position avantageuse sur les moteurs de recherche, devenir web rédacteur implique que vous développiez une relation fructueuse avec ce client et que vous appreniez à connaître le produit ou le service qu’il cherche à faire connaître (sa notoriété et e-réputation en dépendent), afin de le fidéliser.

Une bonne connaissance du public qu’il cible et de la nature de ses activités vous permettra d’identifier les mots-clés relatifs à ses activités et aux caractéristiques qui le démarquent de ses concurrents. Vous devez placer les mots-clés surtout au début du texte, dans les titres et dans le chapeau.

Devenir web rédacteur c'est écrire des articles pour le lecteur

Pour devenir un bon web rédacteur, il ne suffit pas de placer des mots-clés en grand nombre, sans tenir compte de l’aspect agréable que le texte doit comporter pour le lecteur, sans oublier que c’est à un être humain que vous vous adressez et non aux robots de Google. Le lecteur moyen est souvent pressé et il ne s’arrêtera pas à votre texte si vous ne le captivez pas avec votre style.

Vous devez aller droit au but et exposer clairement le sujet que vous allez développer. Le vocabulaire ne doit pas pécher par excès de complication si vous désirez éviter que le lecteur pressé ne décroche.

Bien entendu, en tant que rédacteur web, vous travaillez en vue de l’optimisation du référencement SEO (Search Engine Optimization). Par contre, le danger de sur-optimisation vous guette si vous insistez de manière exagérée sur la densité des mots-clés.  Il est possible d’éviter ce problème en vous montrant circonspect quant à l’utilisation du mot-clé principal. Il n’est pas nécessaire, par exemple, de l’utiliser systématiquement.

Google emploie des algorithmes qui pénalisent la sur-optimisation. Vous risquez donc de porter préjudice au site auquel vous fournissez du contenu, puisque Google considère qu’il s’agit d’une pratique contraire à la déontologie.

Web rédacteur et Web SEO :  la balise ALT des images

web rédacteur - refonte de votre site internet

Les images doivent aussi être prises en compte. Devenir web rédacteur implique l’habileté à gérer la balise ALT des images utilisées, pour le site auquel vous fournissez du contenu. Cette balise vous permet d’associer votre mot-clé à une image et contribue donc au référencement naturel du site vitrine ou site e-commerce. Dans le cas où le navigateur n’arriverait pas à afficher l’image insérée dans votre article, le mot-clé associé à la balise ALT apparaîtra à sa place.

Les mots-clés que vous utilisez dans la base ALT seront lus par les moteurs de recherche et représentent donc des mots supplémentaires, qui contribuent à l’optimisation SEO des articles.

La balise définit un message texte qui apparaîtra donc pendant le chargement de l’image. La balise ALT est d’autant plus utile, que certains lecteurs dont la connexion est lente désactivent parfois l’affichage de l’image pour faciliter le téléchargement du texte. Une manière efficace de s’assurer de la conformité des mots utilisés dans la balise ALT, est de les valider avec l’outil gratuit de validation Yakaferci. Il est important de ne pas surcharger l’image de mots-clés.

Web Marketing et introduction : la clé du web rédacteur !

Comme il a été mentionné précédemment, le lecteur type est toujours pressé et risque d’abandonner rapidement la lecture d’un texte qui ne le captive pas dès les premières lignes. Sachant que le lecteur visé est généralement peu attentif, vous devez éviter en introduction d’employer un langage compliqué.

S’il est important de placer les mots-clés dès le premier paragraphe, vous devez également aller rapidement à l’essentiel et employer un style vivant. Une bonne rédaction de contenu implique que le lecteur trouve ce qu’il cherche dès les premières lignes.

Pour intéresser dès le début du texte, résumez l’information que vous souhaitez communiquer. Le web ne s’accommode pas de longues mises en situation, il faut donc aller droit un but dans la production de contenus . On appelle cette façon de procéder le principe de la pyramide inversée. L’introduction suit la règle des 5W d’après la règle anglophone who? what ? when ? where ? why ?  Qui veut que l’on cerne le sujet de la manière la plus claire possible. Il faut aussi veiller à rédiger une introduction courte qui situera le lecteur et qui l’invitera à poursuivre sa lecture s’il veut approfondir le sujet.

Aérez vos paragraphes pour améliorer votre contenu web !

L’organisation des paragraphes est soumise aux mêmes règles de clarté et de concision qui tiennent compte de la personnalité du lecteur, qui lit la plupart du temps en diagonale sur le web. Les paragraphes doivent donc être courts et aérés. Ils ne devraient pas dépasser sept lignes et comporter moins de 100 mots dans la mesure du possible.

L’information doit donc être livrée de manière succincte à partir des mots-clés. Pour devenir rédacteur web, vous devez apprendre à synthétiser la matière de manière à éliminer le surplus d’informations et à organiser des paragraphes courts.

Il ne faut pas hésiter à rédiger plusieurs paragraphes, pour garder l’attention du lecteur. Utilisez une seule idée par paragraphe. L’idée principale doit apparaître rapidement. Les liens à l’intérieur des paragraphes doivent avoir de trois à six mots. Les liens trop courts sont moins repérables. Des liens bien placés aident en même temps le rédacteur à s’assurer que le texte progresse, toujours selon le principe de la pyramide inversée. Devenir rédacteur web demande une facilité à respecter les différents niveaux de langage des clients ciblés.

Structurez vos articles avec des titres H1, H2, H3…

web rédacteur - duplicate content

Autant les titres de vos articles aident votre lecteur à se situer à la lecture de votre texte, autant ils sont utiles pour son Marketing digital. Choisissez un titre pour la plupart des divisions du texte. C’est un autre moyen d’attirer l’attention du lecteur typique du web. Le contenu des titres est important, même si ces titres sont optionnels. Les moteurs de recherche estiment que les titres des paragraphes comprennent des mots-clés.

Le texte ne doit comporter qu’un seul titre H1, puisqu’il s’agit du titre pour l’ensemble du texte. Il comprend les mots-clés importants. Les trois premiers niveaux de titres sont pris en compte par les robots du moteur de recherche.

Les titres H2 sont les titres secondaires que vous pouvez utiliser tout le long du texte. Les titres H3 servent à identifier d’autres divisions à l’intérieur de chaque partie du texte délimité par les titres H2.

Vous devez éviter d’aligner les mots-clés pour les titres H2 et H3, toujours afin d’éviter la sur-optimisation. Utilisez de 50 à 80 caractères, autant pour les titres H2 que H3. Les premiers titres H2 de votre texte ont plus de poids quant au référencement, que les titres apparaissant plus loin dans le texte, tenant compte de la tendance des lecteurs à abandonner la lecture avant la fin.

Référencement web : mettre en gras les mots importants

Devenir web rédacteur, c’est aussi développer l’habitude de mettre en gras les mots importants. La principale raison pour procéder de cette façon est que les moteurs de recherche tiennent compte des caractères en gras.

Un texte comportant un mot en gras sera privilégié par rapport à un texte qui n’en a pas. Le moteur de recherche ne peut déterminer si un mot est plus important qu’un autre, si on ne lui facilite pas la tâche avec ces caractères. Il faut éviter par ailleurs d’en abuser et veiller à identifier les mots susceptibles de cerner le sujet, de manière à faciliter le repérage de l’information par le lecteur peu attentif.

Le mot-clé principal peut être mis en gras à peu près une fois à chaque centaine de mots. Certains rédacteurs mettent tout le chapeau introductif en gras, en plus de le mettre en H2. Le poids des mots en gras est assez faible, mais aide tout de même  à mettre en valeur les mots-clés. Encore une fois, il faut éviter d’abuser de la mise en gras, pour qu’elle demeure significative.

Communication web, maillage interne et Netlinking

La mise en place des liens entrants ou sortants est un autre élément important, qui favorise le référencement d’un site et dont il faut tenir compte lorsque l’on tient à devenir rédacteur web. Des liens doivent être insérés, pour démontrer la cohérence et la qualité du site pour lequel vous produisez du contenu.

Ces liens peuvent diriger le lecteur vers des catégories, ou encore vers vos articles les plus importants et même vers des textes plus anciens. Un type de lien hypertexte à considérer est aussi le lien sur des ancres à l’intérieur du même article.

La règle de la juste mesure règne toujours dans le contenu éditorial sur la présence des liens dans votre texte. Si une page de votre site comporte peu de liens, leur valeur augmentera.

web rédacteur - seo référencement

Au contraire, abuser de leur utilisation occasionnera leur dévaluation. Vous devez choisir soigneusement les mots qui serviront pour l’ancre du lien, c’est-à-dire le texte qui indique ce que le lecteur trouvera en cliquant dessus.

Gestion de contenu : un ou deux mots-clés dans votre méta description

La méta description est un autre élément important de la rédaction web. Il s’agit de la description du contenu de votre texte. Cette description comporte de 150 à 200 mots. Vous devez utiliser un ou deux mots-clés pour votre méta description, qui doit être très pertinente, puisque c’est elle qui apparaît sous le titre trouvé par le moteur de recherche.

Si votre méta description est trop longue, elle apparaîtra tronquée sur le moteur de recherche et perdra du poids en référencement. Des verbes d’action au centre de phrases courtes vous donneront un référencement adéquat et le dynamisme de vos formules incitera le lecteur à cliquer sur votre lien.

Il est important de limiter le nombre de mots-clés à un ou deux, pour éviter d’être pénalisé pour sur-optimisation. Idéalement, un mot-clé suffit. Vous pouvez donc vous contenter d’une méta description avec un seul mot clé par page. Les robots de Google sont de plus en plus sensibles et performants, il faut donc savoir comment insérer subtilement les mots-clés dans la méta description pour devenir rédacteur web.

La sémantique au coeur de la stratégie digitale

Les fautes d’orthographe sont monnaie courante sur le web et votre crédibilité en tant que web rédacteur risque d’être sérieusement entachée, si le lecteur moyen repère des erreurs agaçantes dans votre texte.

Une fois votre texte écrit, faites une pause avant de le réviser, le temps de prendre du recul. Il est aussi recommandé de faire relire votre texte par quelqu’un d’autre. Un point de vue neuf est essentiel, une fois que vous avez structuré votre texte et approfondi le sujet. Vous devez aussi éviter de rédiger votre texte à la fin de la journée, alors que votre attention est moins soutenue.

La meilleure manière d’éviter les erreurs d’inattention est d’utiliser un correcteur. Qu’il s’agisse d’un logiciel ou d’un outil de correction en ligne, vous devez toujours garder à l’esprit que ces correcteurs vous permettent d’éviter des erreurs de base, mais qu’ils ne repèrent pas toutes les fautes de syntaxe et il leur arrive même de pointer des formulations correctes en les déclarants fautives.

La relecture doit toujours faire partie de chaque projet web lorsque vous êtes pigiste, rédacteur freelance ou dans le blogging.

Web rédacteur et communication digitale : Conclusion

Devenir web rédacteur ou concepteur rédacteur est un des métiers du web les plus rémunérateurs, si vous avez des habiletés en rédaction et un talent pour présenter de l’information de façon claire et bien ciblée.

Pour aller plus loin

[optin-cat id="330"]