Guide sur l’écriture SEO ou rédaction SEO

Obtenir 5H30 de vidéo pour devenir rédacteur web

La rédaction SEO est un équilibre entre technicité et subtilité. Il est impératif d'adapter le contenu, mais aussi de maîtriser les règles d’art du SEO. En fait, un nouveau visiteur n’accordera à une page que 7 à 10 secondes. Il s’attendra donc à obtenir la réponse à sa question avant tout autre détail. Pour l’écriture SEO, les internautes viennent en premier, avant les algorithmes de recherche.

Qu’est-ce que l’écriture SEO ?

Pour être plus visible sur les moteurs de recherche et mieux communiquer sur Internet, il est indispensable d'aiguiser sa plume et d'avoir un excellent contenu rédactionnel sur son site web ou blog. La rédaction SEO est orientée conclusion et pertinence. Elle est également adaptée à tous types de lecteurs, notamment le lecteur paresseux.

Celui qui survole un texte et ne lit qu'une phrase sur 10. Elle se distingue également par ses différents visuels textuels, en jouant sur la taille et le style des phrases.

Mais au-delà de cet aspect rédactionnel particulier, l'écriture SEO met en avant un contenu pour qu'il soit lu et vu. Et le SEO est sa clé pour présenter son contenu à un large public qualifié.

écriture seo qu'est ce que c'est

SEO : définition

SEO (Search Engine Optimization) est un acronyme désignant le référencement naturel. C'est un des domaines phares du webmarketing qui constitue l'ensemble des techniques visant à améliorer le volume et la qualité du trafic d'un site web. Avec une approche toujours plus technique et plus affinée, le SEO vise à améliorer le classement du contenu par les moteurs de recherche dans les résultats naturels.

Mieux le site est positionné ou classé dans les pages de résultats des moteurs de recherche, plus grand est le nombre de visites qu'il reçoit. Lors de la majeure partie des requêtes, seule la première page est consultée. Le classement obtenu ou ciblé doit donc se trouver en première page des résultats.

Le SEO se travaille sur le long terme pour donner des résultats durables. Il ne faut pas le confondre avec son homologue payant le SEA. Le SEA est le Search Engine Advertising, référencement payant en français. Dans le domaine de la régie publicitaire, Google Adsense est la référence.

Qu’est-ce qu’un texte SEO friendly ?

écriture seo - une rédaction orientée optimisation

La rédaction pour le web demande non seulement de savoir écrire, mais aussi et surtout du savoir vendre. Un site SEO friendly est un site optimisé dans sa forme et son contenu pour le référencement naturel. Les textes rédigés visent à satisfaire aussi bien le lecteur qu'une machine.

En effet, pour garder l'intérêt de l'internaute, il faudra produire des textes clairs, structurés et intéressants avec un style agréable et simple. Tout doit être clair et bien pensé : le sujet du texte, les titres, les sous-titres et les paragraphes explicites. Ceci facilitera la compréhension ainsi que l'appréciation du contenu et poussera l'internaute à le partager et commenter. Il est également essentiel de penser thématique plutôt que de s'orienter mots-clés.

D'ailleurs, spécialiser son contenu autour d'un mot-clé, revient à perdre l'essentiel du trafic qui tourne autour des variations de ce mot-clé. Il est donc important d'avoir un contenu riche, d'excellente qualité et en bonne et due forme.

Outre la satisfaction du lecteur, ces techniques auront pour effet l'amélioration du classement du site et donc son nombre de visiteurs.

Rédaction de contenu SEO : simple ?

L'écriture SEO est un genre particulier de la rédaction web. Un rédacteur web à plusieurs objectifs à atteindre à travers ses textes. Comme par exemple : maintenir l’e-réputation de son client, améliorer la relation client, donner à l'internaute envie de revenir sur le site ou encore se positionner en tant que référence dans son domaine.

Qu’est-ce qu’un rédacteur web SEO ?

Le rédacteur web est un acteur majeur du web. Il est responsable de la rédaction du contenu d'un site web ou d'un blog, mais aussi de son intégration. Doté d'un esprit de synthèse, un bon rédacteur web est celui qui cerne les objectifs de son client et qui trouve le meilleur chemin pour les réaliser.

Ses principales missions sont de :

  • Rédiger des contenus adaptés au web ;
  • Rechercher et intégrer des contenus de formats différents (audio, vidéo, photo) ;
  • Réferencer le contenu ;
  • Maintenir la réputation de son client, accroître sa notoriété et visibilité auprès de son audience ;
  • Être en veille active concernant les nouveautés de référencement.

Et pour ce faire, il a besoin en plus de ces capacités rédactionnelles, de :

  • Une maîtrise du jargon et champs lexicaux de l'activité du client ;
  • Une rigueur dans sa sélection d'informations ;
  • Une bonne connaissance des techniques de référencement naturel ;
  • Des notions de bases en HTML ;
  • Une parfaite compréhension des objectifs du client.

Ecriture SEO : les éléments à prendre en compte

écriture seo - les balises

Il faut savoir que dans l'écriture SEO, la structure du texte compte tout autant que le contenu lui-même.

Le SEO on-page est une pratique de l'optimisation individuelle d'une page web, afin d'améliorer son classement dans les moteurs de recherche.

Le SEO on-page se réfère à la fois au contenu et au code source HTML d'une page web. Par opposition au SEO off-page qui se réfère à des liens et à d'autres signaux externes.

Pour un bon SEO on-page, le rédacteur web doit veiller à intégrer les éléments suivant :

  • Balise <TITLE> (titre en français). Le titre doit être pertinent et ne dépassant pas 65 caractères. Il devra recevoir le seul tag <H1> de la page.
  • La méta-description. Il faut utiliser son mot clé dans cette partie. Bien qu'elle ne soit pas un élément important pour les moteurs de recherche, elle permet, quand attrayante et pertinente, d'augmenter le taux de clic de la page.
  • Attribut Alt d'une image. Sans cet attribut, les images ne seront pas référencées. Il est crucial dans la reconnaissance des images par les moteurs de recherche.
  • La légende de l'image. Située au-dessous ou au-dessus de l’image, la légende permet aux moteurs de recherche d'analyser le contexte de l'image. Aussi, elle complète l'attribut alt, en donnant plus d'informations sur l'image ou photo insérée.
  • L'URL. Il est conseillé d'utiliser des URL courtes, simples et adaptées au contexte de chaque page. Pour prévenir la duplication des contenus des pages d'un même site web, on peut utiliser le tag canonical (Rel= »Canonical » ). En outre, il est conseillé d'utiliser des tirets pour la séparation des mots clés dans l'URL.
  • Le caractère gras (<b>, <strong>). L'utilisation de caractères en gras permet d'améliorer le poids SEO d'une page. De plus, il facilite la lecture à l'internaute.
  • La répétition des mots clés. Le nombre de répétition du mot clé doit être proportionnel à la longueur du texte de la page. Plus le texte est court, moins le mot clé doit être répété. Toutefois, on peut utiliser des synonymes ou variantes du mot-clé pour éviter de le répéter, mais aussi pour améliorer son référencement.
  • Liens internes. Il est conseillé de mettre des liens entre les différentes pages de son site web. En effet, ils aident à mieux explorer le site par l'internaute et permettent un meilleur référencement. Mais aussi, quand ils pointent vers des articles connexes ou complémentaires, ils donnent une certaine crédibilité au site.

Se lancer en freelance en auto entrepreneur : un statut evolutif

Pour avoir toutes ses chances de se placer en premières positions des résultats de recherche, il faut respecter certaines règles SEO. Les enfreindre est souvent pénalisé par les moteurs de recherche.

On appelle « White Hat », le référencement respectant les règles SEO dictées des moteurs de recherche, notamment Google. C'est l'ensemble de méthodes dites "loyales" qui permettent un référencement naturel manuellement. Cela permet de positionner son site dans les premiers résultats de recherche. Bien que le "White Hat" soit une méthode très appréciée par Google, le résultat n'est qu'à moyen et long terme.

écriture seo - se différencier

Il est primordial de se différencier en contenu et en forme des autres sites web ou blog. D'autant plus que les duplications sont toujours repérées par les moteurs de recherche. Par contre, les règles SEO, prisées par les moteurs de recherche, sont pour tout le monde. D'ailleurs, les ignorer ou détourner est pénalisé par les géants du Web.

Écrire pour le lecteur, pas pour Google

Une des premières règles SEO est de garder à l'esprit, que le contenu est destiné avant tout aux humains. Le compliquer ou le dénuer de son âme pour un meilleur référencement, ne fera que faire fuir les internautes. Répéter des mots-clés ne leur donnera pas plus de sens ou de profondeur. Google, pour ne citer que lui, pénalise tout site au contenu dupliqué ou qui essaie de le "tromper".

Mais au-delà de Google, l'écriture web est destinée à ses internautes. Il faut savoir identifier sa cible et se mettre à sa place pour lui rédiger un contenu de qualité, adapté à ses besoins. Il ne suffit pas d'avoir d'excellentes capacités rédactionnelles. Il faut garder à l'esprit qu'on n'écrit pas pour soi, mais pour ses lecteurs. Il est donc important d'adapter ton, style, lexique et support aux attentes particulières de son audience.

Contrairement à la rédaction classique, l'écriture web demande de faire ressortir clairement l'information à l'internaute dès les premières lignes. Il n'a pas le temps de vérifier que l'article répond à ses besoins. L'internaute doit pouvoir naviguer aisément sur le site web et avoir l'information à portée de main. Il doit être convaincu et séduit pour continuer sa lecture, voire revenir encore et encore sur le site.

La sur-optimisation

La sur-optimisation, ou le keyword stuffing en anglais, est une pratique nuisible du SEO qui consiste à abuser des mots-clés non pertinents. Ayant pour principal but de monter les échelons du positionnement, la sur-optimisation peut mener droit vers la liste noire.

Cette mauvaise pratique consistait à déterminer un mot-clé majeur et de spammer sa propre page en le mettant partout : balise title, meta description, meta keywords, dans les différents titres également (H1, H2, H3)... mais aussi dans presque toutes les phrases du texte.

Mais cette époque est belle et bien révolue. Si les premiers moteurs de recherche se faisaient facilement berner, c'est parce qu'ils utilisaient la balise meta keywords pour indexer les sites. Contrairement à Google qui ne cesse d'améliorer ses algorithmes. D'ailleurs, il possède actuellement deux justiciers du White Hat : Google Panda et Google Pingouin 2.0. Ces deux algorithmes ont pour rôle de détecter et blacklister les tricheurs du web.

Il existe également une autre forme de sur-optimisation, qui est la sur-optimisation des liens. L'ancre du lien, ou anchor text en anglais, est un texte cliquable qui est considéré comme un véritable élément d'optimisation. S'ils peuvent booster un site web ou un blog dans les premiers résultats de recherches, ils peuvent tout autant lui nuire.

En effet, il est facile de tomber dans la sur-optimisation des liens. Ce qui n'est pas sans risque de pénalisation de la part des justiciers du SEO (Google Panda et Penguin).

L'optimisation "Black Hat"

Si certaines méthodes de l'optimisation Black Hat peuvent fonctionner, une fois détectées, elles attireront les fureurs du géant du web. Cette pratique considérée comme déconseillée voire néfaste, vise à obtenir d’excellents classements en très peu de temps. Elle consiste à mettre du contenu dissimulé, pour aider à mieux se classer dans les moteurs de recherche.

Parmi les exemples du contenu caché, on trouve : écrire en blanc sur du fond blanc. Ou encore utiliser des scripts pour afficher différents contenus suivant que le visiteur soit un robot ou un humain. Cette technique est appelée le cloaking, où la page indexée est différente de la page visualisée par les internautes. En outre, les référenceurs black hat utilisent des programmes-robots ayant pour objectif de spammer les sites web, en particulier les forums.

Il faut garder à l'esprit que Google considère indéniablement comme du spam tout contenu dissimulé sur le site. Entrainant ainsi, des pénalités allant d'une rétrogradation dans le classement de ses résultats de recherche à être placé en liste noire.

Si le White Hat est considéré trop docile et le Black Hat obscur, le Grey Hat SEO est une solution intérmediaire. C'est une alternative qui utilise de nombreuses techniques, visant à améliorer le référencement de son site tout en respectant l'éthique et la qualité prônées par Google.

En outre des techniques du White Hat qu'il reprend, le Grey Hat recourt à des méthodes comme l'achat de liens, l'automatisation des posts, soumission à des annuaires, mais aussi le rachat de noms de domaine expirés et bien d'autres. Il ne vise pas qu'à atteindre la première place du classement pour une brève période, mais de s'y maintenir.

Pour aller plus loin

[optin-cat id="330"]