Gestionnaire de contenu et production de contenu : quel CMS choisir ?

Gestionnaire de contenu - wordpress

Vous souhaitez assurer la mise à jour de votre site, blog ou de vos applications, mais vous ne savez pas quel gestionnaire de contenu choisir ? Pas de panique ! Voici un article complet et clair ou vous retrouverez toutes les informations indispensables pour trouver le meilleur programme de production de contenu.

Gestionnaire de contenu : qu’est-ce qu’un système de gestion de contenu ?

Avant de comparer, point par point, les CMS les plus utilisés en présentant leurs qualités et leurs défauts, voyons rapidement en quoi consistent ces fameux programmes de production de contenu.

Définition CMS

D’après Wikipédia, un gestionnaire de contenu (aussi appelé système de gestion de contenu ou encore CMS pour « Content Management System » sous son terme international) fait partie d’une suite de logiciels permettant de concevoir et mettre à jour les sites web, blogs ou autres applications.

Autrement dit, ces gestionnaires de contenu ont pour principal objectif de faciliter la mise à jour périodique en évitant ainsi la refonte totale du site, blog ou de l’application. Grâce à cela, vous pourrez, en tant que propriétaire d’une adresse web, déléguer une partie de votre travail via ce type de programme. En tant que web travailleur, vous pourrez assurer la mise à jour de sites, blogs ou applications pour soulager vos clients.

Dans la majorité des cas, les plateformes (comme Upwork) proposeront des annonces où les spécialistes en CMS seront les bienvenus. Préférez donc cette appellation plutôt que le terme français ; vous pourriez passer à côté de nombreuses offres (parfois très intéressantes et très rémunératrices !).

Pour aller plus loin : Upwork : tuto pour travailler en ligne sur l’ancien Odesk

Devenir rédacteur web et gagner entre 2000€ et 6000€ par mois

Quel CMS choisir pour la production de contenu ?

Gestionnaire de contenu - production de contenu

Choisir un gestionnaire de contenu est aujourd’hui de plus en plus courant. Pourquoi cela ? Autrefois, une majorité des internautes se tournaient vers les blogs simplifiés (comme Skyblog en France), ceux-ci s’intéressent désormais aux blogs totalement paramétrables ou à la création de sites complets (voir d’applications). Les chiffres le prouvent également :

D’après le Blogdumodérateur (l’une des meilleures références en statistiques en tout genre), internet comptait à chaque minute près de 2,4 millions de recherches Google.

Pour bien comprendre le chiffre croissant et toujours aussi important du nombre d’utilisateurs, certains instituts ont révélé près 2,4 milliards de connectés comptabilisés en 2014 pour atteindre les 3,7 milliards en 2016 ! Les chiffres parlent d’eux-mêmes, internet ne cesse de croître en connexions quotidiennes tout en proposant de plus en plus d’adresses web.

Les concepteurs de CMS l’ont bien compris, un marché conséquent tend les bras à qui gagnera la place de leader en proposant le meilleur gestionnaire de contenu. Et c’est une très bonne nouvelle pour nous : les programmes de production de contenu se perfectionnent afin de gagner en popularité face aux autres. Voyons désormais quel logiciel se démarque réellement de la concurrence, pourquoi et surtout quels sont ses qualités et défauts.

WordPress : le CMS ultime ?

Créé en 2001 par Michel Valdrighi (initialement en tant que moteur de blog), WordPress rencontre très rapidement un vif succès. Pour son concepteur, la liberté d’utilisation (en Opensource) associée à une facilité d’installation et une parfaite ergonomie furent les principaux objectifs à atteindre. Comparable à Steve Jobs dans le monde du CMS, les utilisateurs sont vite conquis et ne tardent pas à vanter le programme sur le web.

Fort de sa popularité, le gestionnaire de contenu devient rapidement le leader incontesté dans son domaine. C’est en 2016 que le logiciel online propose une version 4.7 aboutie en ajoutant quelques nouveautés. Parmi celles-ci, nous pouvions retrouver notamment :

  • La possibilité de traiter les actions par lot (atout indéniable pour un gain de temps considérable).
  • Le paramétrage de langues associées en fonction de l’utilisateur (rendant possible la collaboration avec des clients ou partenaires étrangers).
  • La possibilité d’afficher un aperçu au format PDF dans la bibliothèque des médias.

Pourquoi un tel succès alors que de nombreux concurrents peinent à lui tenir tête ? La réponse est très simple : WordPress se veut novateur dans son domaine. Ainsi, les fonctionnalités dites « banales » d’un CMS ont toutes vues le jour, dans un premier temps, sur ce logiciel. En effet, WordPress fut le premier à proposer :

  • Un système proche de l’outil « révisions » des logiciels de traitement de texte. Grâce à cela, le travail à plusieurs (à distance) était devenu possible. Une aubaine pour les sites « poids lourds » nécessitant un grand nombre de web travailleurs.
  • Un outil d’exportation de flux de syndication au format RSS.
  • La possibilité d’utiliser en rewire un autre gestionnaire de contenu.
  • L’utilisation de styles CSS (permettant de modifier rapidement l’aspect général d’une page ou d’un site entier).

Vous l’aurez compris, tous ces outils vous semblent anodins et habituels. Pourtant, sans la création et l’amélioration de WordPress, tout ceci ne serait possible aujourd’hui. De nos jours, le nom de ce programme est encore plus populaire que Content Management System.

Pourquoi choisir WordPress ?

En proposant un nombre impressionnant d’outils, WordPress se veut ultra complet. Grâce à cela, les professionnels peuvent donc réaliser toutes les tâches possibles… Et même plus ! En effet, WordPress ne se limite pas à de simples mises à jour ; il est possible de transformer totalement une adresse web (ou application) afin de la rendre séduisante auprès des prochains visiteurs.

Quels défauts sont notables ?

Il serait difficile de trouver un défaut à ce fameux logiciel online. Toutefois, parler de nombreuses possibilités revient à constater une certaine prise en main indispensable de l’interface. Dans ce contexte, WordPress nécessite des connaissances de base qui peuvent « refroidir » rapidement les néophytes. Bref, ce programme n’est pas à mettre entre toutes les mains !

Pour aller plus loin : 4 Outils pour écrire un texte en ligne, l’éditer ou le corriger GRATUITEMENT !

Joomla !

Gestionnaire de contenu - joomla

Si nous devons citer un concurrent direct de WordPress, ce serait sans aucun doute Joomla ! Ce gestionnaire de contenu est une excellente alternative (100% gratuit depuis la page web Joomla). Avec un nombre impressionnant d’utilisateurs (plus de 85 millions de téléchargements), ce logiciel est proposé sous 65 langues différentes en se dotant de 7 000 extensions (pour plus de renseignements, rendez-vous directement sur cette page). Actuellement, une version 4.0 est proposée malgré une stabilité discutable. Néanmoins, il vous est possible de conserver la version 3.8 (connue à ce jour comme la version la plus performante).

Pourquoi choisir Joomla ?

Joomla ! est un gestionnaire de contenu où l’ensemble des codes de commande se sont vu simplifiés au fil des versions proposées. Ainsi, son utilisation se veut plus facile que d’autres ; un atout majeur pour ce logiciel de production de contenu performant et accessible.

Quels défauts sont notables ?

Joomla ! est proposé depuis peu dans sa version 4.0. Celle-ci est encore trop instable malgré l’objectif des concepteurs d’abandonner une ancienne version efficace. Ce défaut ne sera sans doute plus d’actualité d’ici quelque temps.

Drupal

Drupal, vous connaissez ? Ce gestionnaire de contenu entièrement utilisable en Opensource est incroyablement efficace pour gérer toutes vos mises à jour. L’objectif ici est simple : proposer un programme où les utilisateurs, à l’aise en programmation, peuvent contribuer aux extensions tout en utilisant Drupal.

Sur le site de DrupalFrance, vous pourrez retrouver de nombreuses formations pour arriver à dompter le logiciel ; une communauté active vous accueillera pour faire de vous un pro de Drupal.

Pourquoi choisir Drupal ?

Si vous êtes à l’aise en programmation informatique et maîtrisez les codes de commande, Drupal sera une mine d’or pour vous. Sans aucune limite d’utilisation, il y sera également possible d’utiliser d’autres outils intéressants pour entretenir votre projet web.

Quels défauts sont notables ?

Drupal est clairement proposé aux habitués de la programmation. Ainsi, les novices (voir même intermédiaires) du domaine seront rapidement freinés par le programme : sans doute trop difficile pour « apprendre sur le tas » l’utilisation de ce CMS.

Comment choisir son « Content Management système » ?

Gestionnaire de contenu - wordpress

Après avoir présenté WordPress, Joomla ! et Drupal, voyons désormais comment choisir son gestionnaire de contenu. Pour commencer, l’argument majeur ne sera pas le nombre d’extensions et d’outils que vous pourriez retrouver, mais plutôt l’accessibilité du programme. En effet, comment choisir un CMS où tout devra être codé sans aucune interface simplifiée si vous n’y connaissez rien ? Pourquoi se limiter à des extensions basiques si vous êtes un cador de la programmation web ? Voici le genre de questions que vous devriez vous poser avant de faire votre choix.

Toutefois, si vous avez fait le point sans trouver aucune solution (ou si vous n’arrivez pas à situer votre niveau dans le domaine des logiciels de production de contenu), pourquoi ne pas vous tourner vers un programme « standard » comme WordPress ? Ni trop facile, ni trop difficile en utilisation, vous pourrez vous faire la main sur de nombreuses extensions intéressantes. Si l’interface vous freine (et si vous êtes totalement novice), tentez l’expérience avec Joomla, par exemple. Enfin, si vous vous êtes fait la main (en devenant un pro des codes de commande), intéressez-vous de près à Drupal.

Quelle conclusion peut-on en tirer ?

Le monde des CMS est vaste et ne cesse de se développer de jour en jour. Encore une fois, suivant votre niveau actuel, il sera important de bien choisir votre gestionnaire de contenu pour ne pas connaître d’imposantes difficultés pour réaliser vos mises à jour. Libre à vous de les essayer pour vous faire une idée ; ceux-ci sont gratuits et rapidement téléchargeables !