Ligne éditoriale : comment la définir et que contient la charte éditoriale ?

ligne éditoriale définition - exemple

Savez-vous réellement à quoi correspond une ligne éditoriale ? En tant que rédacteur web, vous serez très rapidement confronté au document qui résumera ces concertations professionnelles : la charte éditoriale. Comment proposer une stratégie constructive et efficace ? Si vous êtes en quête de cette réponse, ne cherchez plus… Vous êtes à la bonne adresse !

Ligne éditoriale : définition

Pour commencer, voyons plus en détails la définition de cette fameuse ligne éditoriale. En analysant chaque mot, nous trouvons :

  • La ligne, que nous utiliserons ici dans le sens de « conduite ».
  • Et éditoriale, autrement dit une activité concernant l’édition technique (dans le cas de la rédaction, vous aurez rapidement compris qu’il s’agira des techniques d’écriture utilisées).

Pour aller plus loin dans cette définition, voici ce que nous dit notre ami Wikipédia sur l’ensemble des deux mots :

« Dans la presse, la ligne éditoriale est souvent définie par un rédacteur en chef, en lien avec l’actionnaire, et décide du traitement des informations et de l’actualité effectué par un organe de presse. En cas de désaccord, le journaliste peut en théorie demander l’application de la clause de conscience, supervisée par la commission arbitrale, l’une des cinq grandes commissions qui cogèrent la profession, en vertu du paritarisme et des lois spécifiques à la profession. »

Cela ne vous fait pas penser à quelque chose ? Si vous aviez comme réponse « cahier des charges », vous êtes dans le mille ! En effet, dans d’autres domaines, ce type de document est similaire à la charte éditoriale. Les informations, précieuses, offertes par le client (ou supérieur hiérarchique) à mettre en place permettent d’aboutir à la demande initiale.

En bref, la ligne éditoriale est considérée comme majeure dans la stratégie digitale. Malgré cela, un faible pourcentage de gestionnaires de sites ou blogs préfère ne pas s’attarder sur cette étape. En suivant cette méthode, est-il possible de gagner du temps de travail afin d’optimiser le nombre de contrats ? Nous allons répondre, avec précision, à cette question souvent posée.

Pour aller plus loin : Gestionnaire de contenu et production de contenu : quel CMS choisir ?

Devenir rédacteur web et gagner entre 2000€ et 6000€ par mois

Ligne éditoriale : exemple

ligne éditoriale - charte éditoriale

Suivre la ligne éditoriale permet une création de contenu efficace. En plus du gain de temps considérable apporté, devenir pertinent et logique vis-à-vis du plan de travail sera synonyme de confort de lecture pour les futurs visiteurs. Pourquoi cela ? Voici deux exemples typiques.

« Vous me ferez un article sur le dressage canin, sans réel plan ni consignes »

Sur le web, de nombreux clients pourront demander la rédaction d’un article sans consignes particulières, mais un simple sujet parfois vague. Les rédacteurs novices dans le métier se réjouiront de cette liberté d’écriture. Mais, en pratique, travailler dans le blogging « à l’aveugle » sans charte éditoriale se résultera souvent par du hors-sujet. Inutile de préciser alors le temps perdu à la correction et refonte du texte.

« Vous me ferez un article sur le dressage canin en suivant cette charte éditoriale »

La majorité des clients apporteront un sujet suivi d’une ligne éditoriale pré-définie. Evidemment, l’effet hors sujet ne sera que très rarement au rendez-vous. Le texte touchera précisément le sujet et points recherchés. Guider un rédacteur, c’est donc garantir un travail de meilleure qualité et correctement structuré.

A quoi ressemble une ligne éditoriale ?

Dans un premier temps, la stratégie marketing est élaborée par le client ou rédacteur en chef. Les points importants sont alors décidés afin de définir la technique, le style et la méthode de rédaction. Après concertation, un document est remis au pigiste. Nous y trouvons souvent :

  • Le sujet, indispensable pour savoir de quel thème la rédaction traitera. Celui-ci devra être choisi méthodiquement. Nous verrons, plus loin dans cet article, plus de détails à ce sujet.
  • Les sous-titres (headings 2, 3 ou plus), servant à guider la rédaction dans le sens recherché. Grâce à cela, des questions et points importants pourront être traités. Ces headings constituent un véritable plan de travail.
  • Les consignes techniques du texte. Dans tous les cas, un nombre de mots ou pages sera indiqué pour délimiter la nature du projet. Citons aussi les techniques SEO appliquées (les mots clé seront alors précisés). D’autres consignes sur le style demandé peuvent être aussi apportées. En effet, si un blog s’adresse à des lecteurs adolescents, la proximité sera de mise. A contrario, un blog traitant de la politique actuelle adoptera un style plus soutenu.
  • La ligne éditoriale d’un projet ne tient pas en compte uniquement les aspects techniques. En effet, décider et planifier la fréquence de publication d’articles est un autre point à respecter impérativement. Ainsi, dans le but de fidéliser ses lecteurs, fixer vous des objectifs hebdomadaires sur votre agenda. Une période trop longue sans aucune activité peut rapidement laisser un sentiment d’abandon et faire fuir les visiteurs.

Tout cela fait intégralement partie de votre ligne de conduite professionnelle. A cela, rajoutons le partage des articles à rédiger (comme le travail en équipe). Bref, toutes les informations liées à l’organisation constitueront cette fameuse ligne éditoriale.

Vous l’aurez compris, la stratégie de communication est indispensable pour présenter du contenu de qualité… Et adapté !

Pour aller plus loin : Trouver un travail secondaire sur Internet: 5 erreurs qui vous bloquent

Comment mettre en place une charte éditoriale web ?

ligne éditoriale - ligne editorial

En tant que gestionnaire de site (ou blog) ou encore chef de rédaction, une bonne stratégie est importante pour préparer le projet. Pour cela, nous suivrons un plan de travail logique pour construire la charte éditoriale :

  • Lorsqu’il s’agira d’une création totale, la définition du thème principal sera majeure. En effet, proposer un site sur les voitures américaines, par exemple, peut être une bonne idée parmi tant d’autres. Néanmoins, pour fidéliser les lecteurs, savez-vous quels sujets vous pourriez traiter dans ce domaine ? Sont-ils assez nombreux pour ne pas « tourner en rond » et vous permettront-ils d’attirer continuellement des visiteurs? Pour faire court, choisir un thème qui vous tient à cœur peut, suivant les cas, être synonyme d’échec. Pensez toujours aux futurs lecteurs, c’est important.
  • Toujours sur la problématique du thème lors de la décision de votre ligne éditoriale, désirez-vous traiter d’un sujet dit « général » et populaire ? Ou souhaitez-vous travailler sur un site ou blog de niche ? Choisir la popularité vous permettra de cibler plus de lecteurs potentiels… Mais vous exposera à une concurrence plus forte et présente ! A l’inverse, en se spécialisant avec un site de niche cela réduira votre portée, mais les lecteurs intéressés par votre sujet passeront plus « facilement » sur votre site… De quoi vous construire une rapide notoriété.
  • Pensez-vous que l’actualité de votre thème est continue ? S’agit-il d’un simple effet de mode ? Car, soyons sérieux, décider de développer le sujet séduisant (car nouveau) mais voué à disparaître d’ici quelques mois, ce serait comme foncer droit dans le mur. Préférez donc des sujets intemporels et populaires.

Avec une actualité constante, vous n’éprouverez aucune difficulté à alimenter votre blog de news séduisantes chaque semaine. Pour faire court, se projeter est un excellent moyen pour éviter les dégâts. Un petit tour sur les médias sociaux reste le meilleur moyen pour prendre la température et analyser votre thème.

  • Pour vous construire une future E réputation solide, avez-vous pensé à vous renseigner, en détails, sur le profil de vos prochains visiteurs ? Par la même occasion, avez-vous déjà analysé le travail de vos concurrents ? Après un rapide bilan, votre stratégie pour construire une ligne éditoriale solide prendra une autre forme. Pourquoi ne pas proposer de nouvelles choses (avec un content marketing adapté et unique, par exemple) ?

Après s’être posé les bonnes questions, votre charte éditoriale prendra naturellement forme. Ce chemin technique devra être suivi avec précision afin de ne pas s’égarer vers un travail dénué d’intérêt.

Que doit comprendre une stratégie éditoriale ?

ligne éditoriale définition - exemple

Nous avons vu quelles questions se poser pour mettre en place une ligne éditoriale efficace. Voyons maintenant, techniquement parlant, de quoi ce cahier des charges doit être constitué : la perpétuelle optimisation SEO.

En tant que chef d’orchestre du projet, les bonnes idées ne suffiront certainement pas à vous démarquer efficacement. Pour cela, il est indispensable de chercher la première place pour le référencement naturel.

N’ayez pas peur d’utiliser sans modération certains outils réservés aux marketeurs. Comme il est impossible de tous les citer ici (trop nombreux et variés), nous parlerons des plus populaires sur la toile.

Vous avez les idées ? A vous maintenant d’utiliser les bons mots, autrement dit, les plus recherchés par les internautes. Pour cela, armez-vous du classique Adwords ou, mieux, Insight Yooda l’arme ultime pour trouver vos mots clé. Une fois vos recherches effectuées, le titre principal et vos headings se construiront d’eux-mêmes. Autant vous dire que dans le monde du E marketing, cette étape est aujourd’hui indispensable pour espérer rivaliser avec la concurrence. Sans cela, vous tomberiez très vite dans les abîmes de Google.

En imposant une charte éditoriale formée d’un vocabulaire optimisé, vous serez surpris du nombre mensuel de visiteurs potentiels… A vous de suivre l’actualité de votre thème pour atteindre le succès !

La politique éditoriale d’un site web est-elle importante ?

Pour conclure, il serait facile d’admettre qu’une ligne éditoriale est d’une importance cruciale. Semblable à un plan architectural, cette politique permet d’orienter clairement la rédaction vers l’efficacité et la logique d’écriture. En tant que gestionnaire de projet, ne sous-estimez jamais cette étape, les mauvaises surprises et difficultés de publication seront souvent de mise.