Trouver un travail secondaire sur Internet: 5 erreurs qui vous bloquent

emplois secondaires - arnaque des job secondaire
Devenir rédacteur web et gagner entre 2000€ et 6000€ par mois

Trouver un travail secondaire grâce à internet devient de plus en plus courant en France. Pourtant, trop de Français se découragent rapidement en pensant qu’ils n’ont pas assez de temps pour cela, qu’ils n’ont pas les diplômes nécessaires… Autant d’idées perçues sans fondement qui freinent les objectifs. Voici un article qui vous prouvera que tout est possible avec un minimum d’investissement pour trouver un deuxième job.

Avoir un travail secondaire prend trop de temps

Au cas par cas

Qui dit emploi secondaire, dit indéniablement plus de temps consacré sur le plan professionnel. Pourtant, travailler sur internet ne requiert pas forcément 35 heures par semaine (même si c’est également possible, si vous le souhaitez). Dans un premier temps, cela va évidemment dépendre du type de contrat pour le premier emploi. Dans cette logique, nous ne vous apprendrons rien : un mi-temps, par exemple, pourra consacrer plusieurs heures par jour, contre seulement quelques heures par semaine pour un temps plein.

Dans tous les cas, vous serez maître de vous-même et de votre planning hebdomadaire. Pourquoi cela ? Car travailler sur internet comme job secondaire se fera, dans la majorité des cas de figure, comme prestataire de services. Comprenez donc qu’un statut d’entrepreneur sera indispensable pour assurer l’imposition de vos revenus.

Le statut d’auto entrepreneur, un excellent choix

travail secondaire - trouver un deuxième job

Si vous désirez simplement compléter vos revenus grâce à un emploi secondaire sur internet, le statut de micro entrepreneur (ou auto entrepreneur) sera, sans doute, le meilleur choix que vous pourriez faire. Grâce à ses simplifications sur le régime fiscal, la comptabilité ou l’entière informatisation des données, ce statut vous soulagera dans vos travaux et ne nécessitera qu’un court temps d’adaptation avant de maîtriser le sujet. Toutes les informations relatives se trouvent directement sur le site de l’auto-entrepreneur.

Prestataire de service ?

En tant que prestataire de services, vous travaillerez grâce à des contrats passés avec une clientèle sélectionnée. Ces contrats seront donc acceptés en fonction de vos compétences… Mais surtout de votre temps libre pour vous y consacrer! Vous aurez donc l’entière gestion de votre travail et ne subirez, à moins d’être trop gourmand en demandes, de surbooking ou de problèmes de livraison des commandes passées.

Cependant, il est indispensable de savoir analyser ses compétences et tester le temps moyen consacré pour la finalisation d’un travail (sous peine de se retrouver dans des situations parfois compliquées).

Malgré ce scénario, travailler sur internet en tant que prestataire de services vous permettra de garder le contrôle sur votre temps libre. Encore une fois, le temps consacré dépendra de vos objectifs sur le plan financier. Mais rien ne vous empêche de vous contenter que de 2 ou 3 heures de travail par semaine, par exemple.

Découvrez également Comment faire un article et le vendre plus de 100€ ?

Les emplois secondaires sur Internet son des arnaques

emplois secondaires - arnaque des job secondaire

Un autre point significatif est l’idée perçue du travail sur internet. Trouver un emploi secondaire sur la toile est synonyme d’arnaque ? La réponse est tout simplement non et nous allons voir tout de suite pourquoi.

Il n’est pas rare de retomber sur des pages spams nous promettant « plus de 10 000 euros par mois grâce à la méthode de x ». Ces méthodes sont, soit disant, d’une facilité déconcertante et accessible à toute personne ayant cliqué sur le lien suggéré. A cause de ces spams, trop de gens se mettent à penser que le web est un rendez-vous de charlatans sans intérêts. Mais, comme pour tout type d’information, internet est construit de bonnes et mauvaises choses. Or, ce qui nous intéresse ici, ce n’est pas une astuce pour changer de vie, mais bel et bien d’un travail rémunéré.

Comment le travail sur internet peut vous rapporter de l’argent ?

En écartant ces fameuses méthodes douteuses, intéressons-nous au travail sur internet à proprement parler. Le web est construit chaque jour en étant renforcé d’informations sur divers sujets. Chaque page que vous visitez, chaque image postée ou chaque mail reçu résulte d’un travail effectué par un professionnel. Ainsi, internet nécessite un nombre inimaginable de rédacteurs, traducteurs, graphistes, spécialistes en webmarketing… Autant de postes à votre portée si vous désirez tenter l’expérience.

Internet, l’avenir des professionnels

Autrefois, la publicité se faisait uniquement sur support papier distribué dans votre boîte aux lettres et les moyens de diffusions médiatiques se faisaient sur une plage Fm de la radio ou encore à la télévision. Très coûteux pour les professionnels, ces techniques sont devenues obsolètes (bien qu’encore utilisées par certains). Les entrepreneurs l’ont compris : internet est devenu le lieu où nous passons plusieurs heures par semaine. Très intéressant économiquement parlant, le web est indispensable pour tous.

En suivant cette logique, chaque entrepreneur à tout intérêt, pour rester dans la course du marché, à se diffuser sur la toile en passant nécessairement par des professionnels. Cela se constate facilement en surfant sur internet : l’ensemble des enseignes est bel et bien présent sur les sites internet, blogs, applications ou réseaux sociaux.

Les métiers du 21ème siècle (travail secondaire)

Toujours grâce à internet, de nombreux métiers ont vu le jour depuis l’intérêt que nous avons pour ce formidable média. Citons, par exemple, les blogueurs ou les prestataires de services informatisés (correction, rédacteurs de thèses ou exposés…). Encore une fois, tous ces professionnels passeront par d’autres spécialistes afin d’optimiser le contenu général… Pourquoi pas vous ?

On ne peut pas bien gagner sa vie avec un emploi secondaire

travail secondaire - emploi secondaire sur internet

Avoir un travail secondaire sur internet, c’est comme avoir un travail dans une grande entreprise. Ainsi, le débutant aura des revenus en fonctions de son expérience et ses compétences acquises. En d’autres mots, votre carrière débutera par un travail horaire équivalent au salaire minimum. Mais, après une évolution professionnelle dans votre domaine, vos revenus se verront doublés (voir plus pour les plus investis).

Par exemple, un rédacteur web commencera sa carrière avec 0,1 centime au mot… Pour aller jusqu’à proposer 5 ou 10 fois plus à ses clients ! Pour arriver à cet objectif, se construire une vitrine virtuelle séduisante sera indispensable, mais accessible.

Pour résumer, gagner beaucoup d’argent sur internet en tant qu’emploi secondaire peut se résumer en 3 mots : investissement, sérieux et qualité !

Découvrez également : Activité à domicile : 15 jobs pour travailler à la maison !

Je n’ai pas de diplôme et pas d’expérience pour trouver un job secondaire sur Internet

Vous êtes intéressé par cet article, mais vous n’êtes pas diplômés dans le domaine ? Pas d’inquiétude ! Beaucoup pensent que les emplois secondaires sur internet ne sont réservés qu’à des professionnels ayant passé des années d’études. Bien sûr, certains métiers spécifiques seront réservés aux spécialistes de domaines complexes. Mais si vous disposés de qualités utilisables derrière votre écran d’ordinateur, ne cherchez plus d’autres moyens pour arrondir vos fins de mois !

Devenir rédacteur, par exemple, est tout à fait possible pour toute personne motivée par l’écriture d’articles. Si vous êtes à l’aise avec d’autres langues que le français, la traduction peut être également une très bonne idée pour augmenter ses revenus. Les « pros » de la retouche d’image pourront s’essayer au rôle de graphiste…

Suivant vos compétences, il vous est toujours possible de vous lancer dans l’aventure en tant que prestataire de services. Bien sûr, travailler sans diplôme limitera vos tarifs dans votre début de carrière… Avant de pouvoir vous construire une vitrine virtuelle et justifier des tarifs à la hausse.

Je ne sais pas où chercher un travail secondaire

Dernier point, et non des moindres, est l’idée qu’internet soit réservé à l’emploi par le bouche à oreille ou la publicité de professionnels déjà installés sur le marché. Pourtant, saviez-vous que des plateformes spécialisées dans la prestation de services sur le web proposent des milliers d’annonces chaque jour ?

Upwork, la plateforme des professionnels du web

Bien qu’il existe de nombreuses plateformes en ligne, nous allons vous présenter, dans cet article, un service terriblement efficace pour vous lancer dans l’aventure : Upwork. Après une simple inscription, le site vous donnera accès à de nombreuses annonces de clients potentiels suivant votre domaine. Tout est paramétrable et facile à souhait ; quelques secondes suffisent pour avoir la liste des contrats à portée de main. Grâce à ces plateformes, vous n’aurez plus d’excuses pour avoir un job secondaire.

Tous les outils nécessaires sont sur Upwork

En plus de proposer de nombreuses annonces, Upwork vous permettra de vous « vendre » en affichant votre vitrine virtuelle et vos compétences acquises. Grâce à un système de commentaires, les contrats se verront facilement acceptés après quelques collaborations (dans le cas où vous êtes sérieux dans votre travail bien sûr). Le site permet même de transiter les fonds envoyés entre professionnels, pour enfin les virer directement sur un compte bancaire (contre un faible pourcentage prélevé par la plateforme).

Bref, inutile de parcourir tous les sites ou blogs que la toile peut proposer ; une simple adresse suffit pour assurer votre travail. Faites-vous une idée en vous y inscrivant, vous ne serez pas déçu !

Travail secondaire : quelle conclusion ?

Comme nous avons pu le voir, trouver un travail secondaire sur internet est à la portée de toute personne sérieuse et motivée. Que vous soyez sans diplôme ou que vous ayez une ou dix heures par semaine à consacrer à cette activité, vous gagnerez rapidement de nouveaux revenus et ne pourrez plus vous passer d’un de ces métiers d’avenir ; tester, c’est l’approuver.