Devenir rédacteur web

Le guide complet pour les rédacteurs Internet, rédactrices web et futurs rédacteurs

Formation pour devenir rédacteur web ▹

Devenir rédacteur web ou rédactrice web est possible pour tout le monde, peu importe l’âge, le sexe, les diplômes ou l’expérience. En quoi consiste réellement l’activité de rédacteur web ? Comment devenir rédacteur web ? Quelle est la meilleure formation pour devenir rédacteur web ? Découvrez ce guide complet sur le métier de web rédacteur.

Comment devenir rédacteur web ?

Avant de développer en profondeur les aspects techniques afin de savoir comment devenir rédacteur web, faisons le point sur le métier de rédacteur web ou rédactrice web.

Rédacteur web : définition

Pour commencer, comment expliquer clairement en quoi consiste cette activité florissante ? Voici ce que dit Wikipédia à ce sujet :

« Un rédacteur Web ou rédacteur sur Internet a pour but de satisfaire l’intérêt du client, des internautes ainsi que les exigences des moteurs de recherche (notamment grâce au SEO). Il s'assure de la bonne navigation à travers le site en proposant un contenu textuel clair et pertinent.

Comme pour un lecteur de presse papier, le rédacteur web passe un contrat implicite avec son audience. En effet, dès les premières lignes, sa rédaction se devra captivante.

Le web rédacteur assurera également la mise en place des liens hypertextes et des compléments d’information (images ou vidéos). Il est parfois le lien du service marketing où il peut faire, à travers des articles ou des relais sur les réseaux sociaux, la promotion des partenaires. »

Vous l’aurez compris, être journaliste web est synonyme de responsabilités importantes pour le succès d’un site ou projet. Ce pigiste du 21e siècle sera donc pertinent, clair et saura surtout adapter la production de contenu au « type » de lecteur visé.

Qui dit contenu éditorial, dit bien sûr rédaction journalistique de qualité… Mais sans plagiat ! Bien que le web soit de plus en plus vaste et varié, il existe de nombreux outils permettant de contrôler les fameux « copiés-collés ».

Devenir rédacteur web signifie donc être à l'aise avec la langue française (ou autres), et être capable d'écrire pour captiver les lecteurs. Généralement, un concepteur rédacteur efficace apportera souvent une touche personnelle (l’humour, le style d’écriture…), rendant le texte unique face à une concurrence bien présente.

En d’autres mots, la rédaction web est, sans doute, l’un des aspects les plus importants pour chaque e-projet. Ce contenu journalistique est donc un élément clé pour de nombreux clients en quête du parfait prestataire.

Envie de devenir rédacteur web ? --> Formation rédacteur web en ligne offerte (1er module)

Devenir rédacteur web : agence, freelance ou portage ?

Devenir rédacteur web pour une agence de communication

Vous souhaitez vous lancer et devenir rédacteur web, mais vous n’aimez pas travailler seul et avez besoin d’être entouré ou d’échanger avec des collègues, ou vous souhaitez bénéficier de l’expérience que peut vous procurer une agence de communication ?

Voici les principaux avantages à travailler en agence :

  • Avantages du salarié: puisque vous serez salarié, vous bénéficierez de tous les avantages liés à ce statut, vous cotiserez donc pour votre retraite, pour le chômage, pour les arrêts maladies etc…en revanche vous serez soumis au système salarial : horaires & patron
  • L’ambiance: cet avantage est à double tranchant. Lorsque l’on travaille seul, on peut parfois se sentir réellement isolé, ce qui ne motive pas non plus à travailler, en revanche, lorsque l’on est salarié, on est généralement soumis à l’ambiance de l’entreprise. Cela peut donc être sympathique s’il y a une bonne ambiance, ou terrible, si cela n’est pas le cas !
  • Sécurité du salaire : si vous souhaitez devenir rédacteur web, le point le plus stressant lorsque l’on travaille en freelance, est le fait de s’assurer un salaire stable. En effet, certains mois vous pouvez gagner énormément, et d’autres beaucoup moins. En étant salarié vous vous assurez d’avoir des rentrées d’argent qui resteront stable dans le temps.
devenir rédacteur web à domicile
devenir rédacteur web freelance

Devenir rédacteur web à domicile

Devenir réacteur web et travailler chez soi est l’un des moteurs qui pousse de plus en plus de personnes à se lancer dans ce métier. En effet, travailler comme rédacteur web freelance apporte énormément d’avantages :

  • Pas de patron: si, vous aussi, vous êtes fatigué d’avoir un patron, alors devenir rédacteur web freelance va vous permettre d’éliminer cette problématique. Vous allez traiter directement avec les clients, sans avoir quelqu’un qui surveille le moindre de vos gestes.
  • Pas de contrainte d’horaires: plus besoin de vous lever à une heure précise, plus de retard possible, plus besoin de vous battre pour prendre vos vacances en même temps que votre conjoint, ou à la période qui vous intéresse le plus, en devenant rédacteur web, vous obtenez le contrôle total de vos journées et vacances !
  • A domicile: vous souhaitez travailler au calme dans votre canapé ? Ou tout simplement ne plus avoir à prendre votre voiture, le bus ou le métro pour aller travailler ? Alors devenez rédacteur web à domicile pour travailler de chez vous !
  • Un salaire sans limite: comme tous les métiers réalisés en tant qu’indépendant, le fait de devenir rédacteur web freelance va vous permettra de gagner le salaire que vous souhaitez : 1000 €, 2000 €, 3000 € ou plus ? Cela dépendra du nombre d’heures que vous ferez, ainsi que de votre tarif à l’heure.

Devenir rédacteur web en portage salarial

Le portage salarial est un système bien précis qui permet de mixer les avantages des deux mondes, celui du salariat et celui du freelance.  Vous n’avez plus envie de travailler pour un patron, mais vous ne souhaitez pas devoir remplir beaucoup de papier pour les facturations, déclarations etc…? Alors devenir rédacteur web via le portage salarial devrait vous intéresser.

Voici les principales caractéristiques de ce statut :

  • Autonome: vous exercez votre activité de rédacteur web ou rédactrice web en tout autonomie chez vous, sans un patron pour vous dire ce que vous devez faire. De la même manière, vous devez trouver vous-même vos contrats, comme lorsque l’on a un statut d’indépendant.
  • Pas besoin de créer une entreprise: il s’agit du gros avantage de travailler comme rédacteur web via le portage salarial, vous n’avez pas besoin de créer d’entreprise, c’est la société de portage qui vous délivrera un salaire et qui fera toutes les démarches.
  • Indépendant ET protégé : le statut de « porté » vous permet de garder la sécurité liée au salariat. Vous dépendez donc de la sécurité social et vous bénéficiez de tous les autres privilèges qu’ont les salariés : mutuelle, retraite, chômage
  • Accès à la formation: avantage qui rejoint celui des salariés et qui n’est pas négligeable, vous avez également le droit de vous former si vous devenez rédacteur web via une société de portage salarial.
devenir rédacteur web en portage salarial

Quel est le salaire d'un rédacteur web ?

Salaire d'un rédacteur web en agence

Le salaire d'un rédacteur web en agence varie énormément, cela dépendant principalement de votre expérience, vos diplômes, de la société qui vous recrute et de votre capacité à vous vendre. Vous pouvez donc commencer aux alentours des 1300€ comme rédacteur junior, pour atteindre les 3000€ si vous arrivez à devenir rédacteur en chef ou responsable éditorial. Encore une fois, cela va varier énormément d’un profil à l’autre et d’une société à l’autre.

Salaire d'un rédacteur web freelance

Si vous souhaitez devenir rédacteur web à domicile, également connu sous le nom de rédacteur web freelance, c’est que vous aimez les défis et que vous détestez les limites. Le salaire d’un rédacteur web à domicile est, comme pour tous les indépendants, quelque chose qui peut varier énormément, mais que vous pouvez également faire varier énormément. En fonction du nombre d’heures que vous allez choisir de travailler, du tarif que vous allez pratiquer et du nombre de clients que vous allez récupérer, vous pouvez passer du rédacteur web qui arrondit simplement ses fins de mois avec 700 ou 1000€, au rédacteur qui travaille à temps plein et qui atteint les 5000€.

Salaire d'un rédacteur web en portage salarial

Vous voulez devenir rédactrice web ou rédacteur web en utilisant la méthode du portage salarial ? Dans ce cas il va falloir prendre en compte certains éléments. Se lancer comme rédacteur web en portage signifie que vous allez, tout comme le rédacteur freelance, devoir trouver des clients et réaliser vos diverses missions, pendant que la société par laquelle vous passez va s’occuper des démarches. Bien évidemment, cette société va vous facturer ce service, vous devrez donc penser à déduire les frais de portage pour calculer vos bénéfices.

Quelles sont les missions d’un rédacteur web ?

Devenir web rédacteur n’est pas vraiment difficile et, si vous vous formez correctement au métier, vous devriez réussir rapidement. En revanche, devenir un rédacteur web qui gagne très bien sa vie et qui peut imposer ses tarifs, est beaucoup plus difficile.

En grande majorité, les personnes qui travaillent comme rédacteur web ne font que la partie « création de contenu », cela signifie que ces personnes vont simplement rédiger l’article. L’article peut être extrêmement bien rédigé, si vous ne proposez que cela, vous n’arriverez pas à percer sur le long terme. Alors comment devenir rédacteur web à domicile et bien gagner sa vie ? En allant plus loin !

En effet, les métiers du web comme celui-ci de rédacteur web peuvent englober énormément d’éléments. Voyons ensemble tous les points sur lesquels peut se former un rédacteur web pour réussir sur Internet :

  • La partie rédactionnelle d’un projet web

Il s’agit de la partie principale dont va s’occuper le rédacteur web, la racine du métier de rédacteur web. C’est ce qui va consister à faire la rédaction de contenu web, créer et/ou respecter la ligne éditoriale, définir la stratégie de contenu que l’on retrouvera au cœur du blogging. Pour devenir un bon rédacteur web, vous devez maîtriser cette partie avant d’aller plus loin.

devenir rédactrice web - être rédacteur web

Le temps, et donc l’expérience, vous aidera généralement à améliorer l’écriture de vos textes, que cela soit pour rédiger du contenu type publicitaire ou neutre. Le marketing de contenu, également appelé Content Marketing est toujours au cœur de la communication digitale, il est donc important d’apprendre à utiliser tout le champ sémantique d’une thématique. Cela permettra à votre texte d’être plus riche sémantiquement et donc d’améliorer le SEO (Search Engine Optimization, ou en français, optimisation des moteurs de recherche). Il est également important de pouvoir utiliser des outils comme Word, qui vous permettent de gagner du temps lorsque vous écrivez chaque article, ou même pour compter le nombre de mots.

  • La partie référencement naturel

Le marketing digital, ou webmarketing, est omniprésent. Email marketing, tunnels de vente, A/B testing etc…devenir journaliste web impose d’avoir certaines connaissances sur le SEO. Si vous souhaitez trouver de nouveaux clients plus rapidement et plus facilement, alors le fait de maîtrise le SEO On-Page sera d’une grande aide.

devenir redacteur web - devenir redacteur online

Si vous souhaitez donc devenir redacteur et bien gagner votre vie, il va falloir vous intéresser aux balises (H1, H2, H3…ALT), au fait de travailler avec un mot clé, de mettre en gras certaines expressions, d’insérer des images et / ou vidéos etc… Le fait de maîtriser le SEO On-Page va vous permettre de passer de simple rédacteur web, à rédacteur web SEO, et donc, à pouvoir demander un peu plus lorsque vous facturerez vos prestations !

  • WordPress

Plus de 90 % des clients avec qui vous allez travailler auront un site basé sur le CMS WordPress. Si vous souhaitez donc aller plus loin dans l’accompagnement de vos clients, vous allez devoir être capable d’éditer et planifier un texte sur ce logiciel. Si vous ne l’avez jamais utilisé, cela sera certainement un peu compliqué au tout début, surtout si votre client utilise des thèmes spécifiques, mais rien d’insurmontable.

devenir un redacteur web

Encore une fois, le fait de pouvoir éditer le texte sur ce CMS, de pouvoir optimiser l’article et de pouvoir le planifier, va vous permettre d’augmenter vos revenus. Un client à qui vous proposez un article clé en main (de la production à la planification ou publication), sera toujours prêt à payer un peu plus que si vous lui fournissez un article brut (sans aucun optimisation).

Formation pour devenir rédacteur web

Il y a plusieurs façons de devenir rédacteur web, et toutes peuvent vous permettre de bien gagner votre vie sur le net. Les différences qu’il va y avoir entre ces différentes formations vont être focalisées sur le temps, le prix et la qualité.

  • Formation pour devenir rédacteur web à domicile

Les formations en ligne pour devenir rédacteur web sont de plus en plus nombreuses, vous pouvez d’ailleurs retrouver la formation la plus complète et la moins chère ici :

Formation pour devenir redacteur web freelance : avantages

  • Les prix: les formations en ligne sont généralement beaucoup plus abordables que les séminaires et les formations physiques
  • Pratiques: A la différence d’une formation ou vous devez vous déplacer, les formations en ligne vous permettent d’apprendre dans le confort de votre canapé, pas à pas, et de revoir les vidéos autant de fois que nécessaires

Formation pour devenir redacteur web freelance : inconvénients

  • La qualité: il faut faire très attention lorsque vous achetez en ligne, afin d’être certain d’avoir un programme de qualité (n’hésitez pas à demander le plan de la formation s’il n’est pas présenté)
  • Autonomie: certaines formations ne proposent pas d’accompagnement si vous avez des doutes ou des questions, pensez bien à demander s’il y a un support.
formation rédacteur web en ligne
redacteur web formation
  • Formation universitaire pour devenir rédacteur web

Si vous êtes encore dans les études et que le métier de rédacteur vous intéresse, alors vous pouvez vous orienter vers une université qui propose un cursus pour devenir rédacteur web. Diverses options sont possibles : ATC : Référenceur & Rédacteur Web, Communication et stratégie digitale, Expert en ingénierie et management de la communication numérique, Communication et Technologie Numérique, Métiers de la rédaction etc… De plus en plus d’universités proposent des diplômes pour devenir rédacteur web.

Formation universitaire pour devenir redacteur web : avantages

  • Les prix: les formations universitaires peuvent être financées par les bourses et, de manière générale, ne coutent pas énormément.
  • L’entraide: le gros avantage en étant dans une classe qui préparer un diplôme pour devenir rédacteur sur le net, est que vous pouvez vous faire aider par vos camarades ou vous professeurs.

Formation universitaire pour devenir redacteur web : inconvénients

  • Le temps: si vous souhaitez travailler rapidement comme rédacteur web, la formation universitaire ne sera pas la plus adaptée, demandant généralement plusieurs années d’étude.
  • La finalité: lorsque l’on passe par la case université, cela est généralement pour travailler comme salarié par la suite, ce qui limite au final les possibilités de salaire.
  • Formation en présentiel (2 - 3 jours)

Une autre façon de devenir rédacteur en ligne est de passer un stage, également appelé formation en présentiel. Celui-ci est généralement dispensé par des personnes qui sont du métier et qui vous montrent comment vous-même devenir un rédacteur sur Internet.

Formation en présentiel pour devenir redacteur web : avantages

  • L’entraide: tout comme pour la formation universitaire, les stages pour devenir rédacteur en ligne vous permettent de poser vos questions directement au formateur.

Formation en présentiel pour devenir redacteur web : inconvénients

  • Les prix: il s’agit généralement de formations qui sont très couteuses (plusieurs milliers d’euros). Il est donc important de peser le pour et le contre avec les autres options (formation en ligne ou universitaire)
  • Rediffusion: pensez à demander si un support vous sera donné en fin de stage, afin de pouvoir revoir le tout, dans le cas contraire, vous risquez d’oublier beaucoup de choses (s’agissant de stages intensifs généralement)
  • Déplacement : puisqu’il s’agit d’un cours en présentiel, vous devez vous déplacer, et ce genre de stage ne se réalise jamais dans les petites villes, il vous faudra donc souvent aller dans des villes comme Paris, Marseille etc…
  • La qualité : encore une fois, pensez toujours à demander le plan, car un stage peut être fait par tout le monde. Vérifiez également que les personnes soient réellement expérimentée (possèdent elle un site ? Blog ? Preuves ?)
formation redacteur web - rédaction sur internet

Les outils pour travailler comme rédacteur web

Travailler sur Word

Le premier outil que vous allez utiliser très souvent, si vous souhaitez devenir rédacteur web, va être Microsoft Word. Ce traitement de texte est payant, mais également très complet. De plus, il vous servira quotidiennement dans votre travaille, il s'agit donc d'un excellent investissement.

Pour aller plus loin : guide tutoriel complet sur Word

Google Docs : pour rédiger des articles sans investir !

Vous ne souhaitez pas investir dans un logiciel de traitement de texte comme Word car il est payant ? Alors Google Docs est une solution qui devrait vous intéresser. Correction automatique, sauvegarde automatique, synthèse vocale, ce traitement de texte possède beaucoup d'avantages, mais le plus intéressant, est qu'il vous suffit simplement de vous inscrire sur Gmail pour pouvoir l'utiliser.

Pour aller plus loin : Tutoriel complet sur Google Docs

Quel statut choisir lorsque l’on souhaite devenir rédacteur web ?

Etre freelance, comme dans tous les métiers du web, c’est avant tout être libre de ses choix et travailler pour soi-même. Le mot « entrepreneur » vous vient sans doute à l’esprit, et vous avez complètement raison. Il est important de rappeler alors qu’une identité aux yeux de l’Etat est indispensable pour pouvoir composer, travailler et gagner de l’argent.

Renseignez-vous donc, en fonction de votre projet, sur les différents types d’entreprise proposés en France. Parmi ceux-ci, le statut d’auto entrepreneur (ou micro entreprise) peut être très intéressant pour vous lancer dans votre activité.

Pour plus d’informations sur le sujet de la micro entreprise, consultez directement ce site officiel.

Comparé à un salarié, un freelance aura donc ses avantages, mais aussi des responsabilités pouvant s’avérer contraignantes si vous ne vous organisez pas correctement. En d’autres mots, devenir rédacteur freelance n’est pas à prendre à la légère.

Mais ne soyez pas pour autant intimidé : la majorité des entrepreneurs ayant monté un plan de web freelance ne regrettent absolument pas leur choix. Bien au contraire, il leur est même impensable de redevenir salarié par la suite.

Offre d'emploi pour rédacteur web : où chercher ?

Vous voici maintenant en phase de faire vos preuves avec vos fraiches compétences. Dans la plupart des autres domaines professionnels, un passage chez Pôle Emploi est une solution efficace pour trouver du travail. Néanmoins, sur internet, le fonctionnement est tout autre. Bien sûr, vous pourriez envoyer des propositions directement par mail aux gestionnaires de sites ou blogs. Mais il y a d'autres solutions pour devenir rédacteur en ligne.

Vous vous demandez alors comment faire pour finalement trouver un contrat de rédacteur web freelance ? Ne cherchez pas plus loin, les solutions se trouvent sur des plateformes online spécialisées.

Ici, nous parlerons d’un géant dans son domaine : Upwork. Pourquoi cette plateforme plutôt qu’une autre ? Car, en plus d’être très populaire et riche en annonces, l’efficacité et la simplicité proposée font encore aujourd’hui de l’ombre aux services concurrents.

Faites-en l’expérience ! Une simple inscription vous permettra d’avoir accès à toutes les offres actuelles (partout dans le monde). Vous serez mis en relation directe avec les clients potentiels, vous pourrez dialoguer avec eux et proposer vos tarifs suivant votre expérience et vos compétences. En contrepartie, un faible pourcentage sera déduit de vos rentrées d’argent. Ces sommes « net » pourront être virées via Paypal ou sur votre compte bancaire.

Il sera tout aussi important d’exposer votre portfolio pour pouvoir intéresser les professionnels. Un système de commentaires, décisif pour l’obtention de contrats, ne sera absolument pas à négliger. Enfin, un système de tests par QCM permet aux e-travailleurs de faire valoir leurs connaissances diverses (langues étrangères, techniques de SEO…). Autre atout de ce système : la possibilité de dénicher une clientèle « permanente ».

Il ne sera pas rare de créer de vraies collaborations avec vos clients et d'aboutir à des missions type « CDI ». Grâce à ce type de relation professionnelle, les rentrées d’argent deviendront constantes et vous assureront une certaine sécurité financière. Bref, cet objectif devra être le premier pour vous développer et vous épanouir dans votre activité de web rédacteur.

Upwork est disponible en version web ou application smartphone, mais reste néanmoins majoritairement proposé en anglais. Si vous éprouvez des difficultés avec la langue de Shakespeare, d’autres alternatives (comme Hopwork, par exemple) vous seront proposées sur la toile. Libre à vous d’essayer ces plateformes pour trouver celle qui vous correspond.

Votre moteur de recherche vous aidera aisément à trouver toutes les adresses les plus populaires. Rien ne vous empêche de vous inscrire sur chacune d’elles, pour maximiser vos chances de récolter plus de missions.

devenir rédacteur web - devenir redacteur web

Quelle plateforme choisir pour travailler en ligne et devenir rédacteur web ?

Upwork +

la plateforme

Les personnes qui me suivent depuis un petit moment savent que je travaille sur cette plateforme et, pour moi, il s’agit de la plateforme la plus intéressante pour devenir rédacteur web, que ce soit pour arrondir ses fins de mois, ou pour vivre de son travail (comme je le fais).

Le gros avantage de cette plateforme réside dans son nombre d’annonces. Chaque jour, énormément d’annonces sont publiées sur Upwork, venant de clients du monde entier. Vous avez donc un choix très large et beaucoup de possibilités pour décrocher un contrat.

La prise en main

Upwork est un site américain, il est donc nécessaire de parler anglais pour travailler sur cette plateforme, ou du moins, cela vous avantagera énormément. On considèrera donc que c’est le point faible de ce site, le fait que vous n’ayez pas une traduction française, même s’il reste assez simple de s’y retrouver.

Le paiement sur Upwork

Pour travailler sur cette plateforme depuis plusieurs années, je peux vous dire que le paiement est absolument sécurisé, lorsque les fonds sont disponibles, vous pouvez faire un virement sur votre compte Paypal en quelques secondes, ou sur votre compte bancaire en quelques jours.

Le système « escrow » que cette plateforme freelance propose est vraiment très efficace et vous garantit une sécurité maximale avec vos clients, pas de mauvaises surprises, si l’un d’eux décide de ne pas vous payer.

Le nombre de contrats sur Upwork

LE gros point fort d’Upwork est le fait que vous avez la possibilité de chercher le contrat que vous souhaitez, parmi énormément de contrats présents, chaque minute de nouveaux contrats apparaissent. Pour vous donner un exemple, chaque jour un client me démarche pour un projet ciblé dans mon domaine (la rédaction SEO).

La rentabilité

Comme sur beaucoup de plateformes pour freelance, les tarifs varient du tout au tout et, d’une manière générale, ce sera votre expérience et votre profil qui vous permettront de mettre un prix plus ou moins élevé, sachant que certaines stratégies vous permettent de le gonfler un peu.

Pas besoin d’avoir une entreprise !

Si vous ne le savez pas encore, si vous souhaitez travailler sur Internet comme Freelancer, vous devez obligatoirement avoir une société, vous pouvez très bien avoir une auto entreprise pour commencer. Néanmoins, avec Upwork, il ne vous sera jamais demandé d’en avoir une, ce qui n’est pas le cas des plateformes pour freelance en France.

Vous pouvez donc « tester » votre rentabilité, avant de voir si oui ou non vous souhaitez vous lancer dans ce métier et devenir rédacteur web à temps plein, libre à vous de déclarer ou non vos revenus (vous y êtes normalement obligé).

Hopwork +

Seconde plateforme pour ceux qui souhaitent devenir rédacteur web en freelance, Hopwork. Pour décrire au mieux cette plateforme, on pourrait dire qu’il s’agit de l’Upwork français. Basé sur le même principe, ce site vous permettra de trouver des contrats pour travailler en ligne.

La plateforme

Hopwork est une plateforme très agréable, le design est sympathique et le site est vraiment très clair. Il vous propose de choisir un tarif à la journée, alors que les autres plateformes auront tendance à vous proposer un tarif à l’heure. Ceci ne vous apportera rien en plus, je pense même qu’afficher le tarif journalier à certainement plus tendance à freiner le recrutement, mais ce n’est que mon avis de Freelancer 😉

La prise en main

Simple, la prise en main de cette plateforme ne vous demandera pas beaucoup d’efforts, le site étant en français. N’importe qui pourra donc l’aborder sans le moindre problème. Vous pouvez également vous inscrire directement avec votre compte Google par exemple, ce qui vous fera gagner un peu de temps.

Le paiement sur Hopwork

Egalement sécurisé, le paiement sur cette plateforme ne sera pas un problème. En quelques jours vous recevrez votre paiement sur votre compte entreprise ou compte personnel (sachant que vous devez tout de même avoir une entreprise.)

Le nombre de contrats sur Hopwork

Voici l’un des premiers problèmes concernant cette plateforme. Le nombre de contrats est beaucoup trop faible, en comparaison au nombre de Freelancers. Bien sûr, j’entends déjà dire que « les meilleurs seront toujours recrutés », mais qu’en est-il de ceux qui débarquent ?

Vous vous retrouvez donc avec un nombre d’opportunités qui est assez restreint et qui vous met en concurrence directe avec des profils très expérimentés.

La rentabilité

Si vous avez d’excellentes références dans votre domaine, de bons diplômes pour booster votre ascension, alors votre rentabilité pourrait être intéressante, néanmoins, je pense que cette plateforme est assez fermée.

Obligation d’avoir une entreprise avec Hopwork

Si avec Upwork vous pouvez travailler et être payé sans prouver que vous avez une entreprise, avec Hopwork cela et totalement impossible. Dans votre profil, il vous sera demandé de remplir tous les champs concernant votre entreprise, numéro de SIRET, numéro de TVA etc…

Cette plateforme sera donc réservée à des professionnels déjà en place.

Freelance +

Une autre plateforme ou se retrouvent Freelancers et clients, qui regroupe un nombre de Freelancers assez léger.

La plateforme

La première chose qui m’est venue à l’esprit lorsque j’ai découvert cette plateforme fut que celle-ci ressemblait énormément à des « templates » pré faits. Pour ceux qui ne savent pas vraiment ce que c’est, il s’agit de modèles de sites prêts à l’emploi, ou vous ne modifier que les textes.

Pour ceux qui s’y rendront, vous pourrez admirer la fameuse photo de la femme qui sourit, que l’on retrouve sur les sites qui proposent une assistance en direct.

La prise en main

Assez simple, le site est en français et l’inscription est vraiment très simple. On ne vous demande que les informations de base, puis vous pouvez directement commencer à rechercher des contrats, également appelés missions.

La surprise arrive au moment de rechercher un contrat. En effet, même si le site est en français, n’espérez pas trouver des missions en français. Peu importe l’intitulé de votre métier, rédacteur, traducteur, transcripteur, développeur etc… Vous allez avoir beaucoup de mal à trouver un job, sauf si vous tapez le même en anglais.

Là, vous vous rendrez vite compte que ce site ne regroupe, quasiment, que des contrats en anglais. Le fait que le site soit en français n’est donc qu’une traduction, ce qui est assez ennuyeux si vous ne parlez pas un mot d’anglais.

Le paiement sur Freelance

Cette plateforme utilise un moyen vraiment différent des autres plateformes, le règlement se fait entre vous et le client. Cela signifie que vous pouvez utiliser le moyen de paiement de votre choix, Paypal, compte à compte, WesterUnion etc…

Comme vous l’imaginez bien, au niveau de la sécurité, on est très loin des plateformes précédentes. Si le client refuse de vous payer, vous n’aurez donc aucun recours possible, attention à ce que vous faites !

Le nombre de contrats sur Freelance

Vous vous rendrez vite compte qu’il n’y a pas beaucoup de contrats sur cette plateforme, même si celle-ci regroupe des clients du monde entier, à titre d’exemple, lorsque j’ai tapé « Writer », qui est un terme assez vague et généralement très recherché, je n’ai trouvé que 4 contrats, autant dire absolument rien.

Pour moi il s’agit d’une perte de temps, si vous espérez gagner votre vie sur cette plateforme, vous allez passer plus de temps à rafraichir la page pour actualiser, qu’à travailler.

La rentabilité sur Freelance

La rentabilité sur une plateforme de freelances repose beaucoup sur le nombre de contrats. A l’évidence, plus vous allez obtenir de contrats, plus vous allez vous faire une réputation et plus celle-ci sera développée, plus vous vos prix augmenteront.

Gros problème dans le cas de Freelance.com, il n’y a pas beaucoup de contrats, la rentabilité est donc très faible, ne comptez pas sur ce site si vous souhaitez devenir rédacteur web.

Pas besoin d’entreprise avec Freelance

Seul avantage avec cette plateforme, vous n’avez pas besoin d’avoir une société pour travailler. Néanmoins, comme nous l’avons vu un peu plus haut, il n’y a aucune sécurité sur les paiements, faites donc très attention si vous décidez de vous lancer sur cette plateforme.

Codeur +

Une plateforme assez connue chez les francophones, qui regroupe un nombre de contrats correct.

La plateforme

Très ergonomique, simple à utiliser et en français, les néophytes pourront s’y retrouver sans le moindre problème. En quelques minutes vous serez inscrit et pourrez commencer à chercher un contrat. Ce site est également très rapide, ce qui est très intéressant lorsque vous souhaitez jongler entre différents onglets.

La prise en main

Comme je vous l’ai dévoilé dans le paragraphe précédent, la prise en main est vraiment très simple, tout le monde devrait pouvoir utiliser cette plateforme de manière très aisée. Les couleurs sont assez claires, rendant ce site très agréable, un plus de ce côté-là.

Le paiement sur Codeur

Codeur utilise le même système que le site Freelance, vous pouvez donc choisir le moyen de paiement qui vous plait, et le proposer à votre client. Bien entendu, cela signifie également que celui-ci n’est pas sécurisé, vous devrez donc avoir confiance en la personne avec qui vous allez travailler.

Le nombre de contrats sur Codeur

Comme beaucoup de sites français, le nombre de contrats n’est pas forcément élevé, mais il y en a régulièrement. Le problème reste que moins il y a de contrats, plus il est difficile de se faire une réputation sur la plateforme.

La rentabilité

Nous arrivons au gros problème de codeur. Alors que toutes les autres plateformes pour Freelancer sont gratuites, Codeur est, quant à lui, payant. Si vous souhaitez pouvoir postuler à une offre, il vous faudra débourser, au minimum, 29 Hors Taxes, vous avez bien lu, vous ne pourrez pas postuler à une offre si vous ne prenez pas cet abonnement.

Sachant que celui-ci vous limitera tout de même à 80 offres et qu’il vous faudra, si vous souhaitez postuler à plus d’offres, prendre un abonnement qui vous coutera plus cher, à 49 € Hors Taxes. Si vous ajoutez à cela le nombre d’offres qui n’est pas non plus énorme, vous arrivez à une rentabilité peu intéressante, sauf si vous faites partie des meilleurs.

Pas d’obligation d’avoir une entreprise avec Codeur

Vu que le paiement est à convenir avec votre client, Codeur ne vous imposera pas d’avoir une société, du moins cette plateforme ne vous demandera pas les informations relatives à celle-ci.

Freelancer Worker +

Ce site pour Freelancer se démarque un peu de ceux présentés au-dessus, mais n’est pas forcément meilleur, voyez plutôt.

La plateforme

FreelancerWorker se présente plus ou moins de la même manière que les plateformes précédentes. Vous devez vous inscrire pour pouvoir rechercher un contrat, puis confirmer votre inscription avec le lien que vous recevez par mail.

La prise en main

Première mauvaise surprise, la prise en main. En effet, ce site pour freelances est certainement celui qui a la prise en main la plus ennuyeuse. Pour ceux qui ne parlent pas anglais, vous pouvez totalement oublier ce site, celui-ci étant réservé principalement aux anglophones.

Le nombre de détails pour s’inscrire est également un frein à l’utilisation de cette plateforme. Alors que la plupart des autres sites vont vous demander un mot de passe et un login, celle-ci va vous demander votre numéro de téléphone, adresse etc…

Le paiement sur FreelancerWorker

Le paiement sur ce site est sécurisé, utilisant la même méthode qu’Upwork, cette plateforme va demander au client de déposer les fonds sur le site, puis une fois le travail réalisé, le Freelancer pourra demander le paiement de son travail, qui sera validé par le client.

Le nombre de contrats sur FreelancerWorker

Ridicule. Je souhaitais écrire un paragraphe entier pour décrire à quel point ce site était une blague, mais je pense que le mot « ridicule » décrit parfaitement le nombre de contrats que vous pouvez trouver sur le site FreelancerWorker.

Je tiens à préciser que j’ai fait des recherches en français et en anglais sur des termes très généralistes, afin de voir le potentiel de cette plateforme. Lorsque j’ai vu que sur le terme « Writer », ce site ne retournait que 2 offres (dont l’une qui est en réalité un Freelancer qui s’est trompé de catégorie), j’ai directement catalogué cette plateforme au rang des blagues.

La rentabilité de FreelancerWorker

Vous l’aurez deviné, ce n’est pas sur cette plateforme que vous allez gagner de l’argent, que ce soit pour arrondir vos fins de mois, ou pour gagner votre vie.

Pas d’obligation d’avoir une société

A l’évidence, même si FreelancerWorker vous l’imposiez, vous ne risqueriez pas de devoir déclarer beaucoup.

Humaniance +

Autre plateforme française, Humaniance met en relation des clients et des Freelancers dans divers domaines.

La plateforme

Explicite et très simple à comprendre, vous allez pouvoir vous inscrire pour avoir accès aux offres qui vous intéressent.

La prise en main

Toute personne parlant français ne devrait pas rencontrer de problème pour s’inscrire sur Humaniance, celle-ci est bien présentée et à l’avantage d’afficher un site très clair.

Le paiement sur Humaniance

Il faut savoir qu’Humaniance est une plateforme de mise en relation, cela signifie que vous n’allez pas passer directement par ce site pour travailler, mais vous allez vous y inscrire pour trouver du travail, puis libre au client de vous proposer un mode de paiement.

Vous n’aurez donc aucunement affaire à cette plateforme pour créer un contrat ou payer et, généralement, vous aurez des contrats qui vous demanderont de vous déplacer physiquement pour aller travailler sur site, un point important à considérer si vous ne recherchez que du travail en ligne.

Le nombre de contrats sur Humaniance

Lorsqu’une plateforme regroupant des freelances se présente, vous pouvez souvent voir sur la page d’accueil, que celle-ci regroupe des milliers de contrats, malheureusement pour Humaniance, on devra parler de dizaines de contrats.

A l’heure où j’écris cet article, il y a 130 contrats, toutes catégories confondues, nous sommes donc loin de la plateforme qui propose du travail à foison.

La rentabilité

Nous l’avons vu plus haut, si vous n’avez pas la possibilité de postuler à beaucoup de contrats, vous aurez du mal à optimiser votre rentabilité, surtout si, en plus, vous devez vous déplacer.

Obligation d’avoir une société

Puisque beaucoup de contrats vous obligent à vous déplacer en entreprise ET à signer un contrat pour réaliser la mission, vous devrez donc avoir une entreprise déclarée en France, je précise en France car beaucoup de Freelancer souhaitent travailler tout en voyageant.

Trouve moi un freelance +

Voilà un site qui sait comment optimiser son référencement dans les moteurs de recherche. Trouvemoiunfreelance est, comme son nom l’indique, un site qui permet aux recruteurs / clients, de trouver un Freelancer.

La plateforme

Réalisée avec gout, vous serez rapidement charmé par le design de cette plateforme, ergonomique et avec un marketing très efficace, vous serez certainement tenté de vous y inscrire.

La prise en main

Simple, la prise en main sur le site trouvemoiunfreelance ne devrait poser de problème pour personne. Cette plateforme est en français et est destinée au public français, vous n’aurez donc pas besoin de parler une autre langue pour chercher des contrats

Le paiement sur trouvemoiunfreelance

Le paiement se fera entre vous et le client, vous devrez donc établir un devis et attendre que votre client vous le signe avant de commencer le travail, sachant que si celui-ci décide de ne pas payer, vous devrez engager une procédure en justice, pour faire simple, le paiement n’est pas garanti sur cette plateforme.

Le nombre de contrats sur trouvemoiunfreelance

Ne nous le cachons pas, ce n’est pas sur ce site que vous allez faire de l’argent, déjà d’une part parce qu’il vous faudra obligatoirement une société en France, puis aussi parce que le nombre de contrats est beaucoup trop faible.

La rentabilité

Vous pourrez y passer le temps que vous souhaitez, la rentabilité sur cette plateforme restera faible, le nombre de d’opportunités étant simplement inexistant.

Obligation d’avoir une société

Vous devrez établir des devis pour pouvoir travailler sur ce site, vous devrez donc avoir une entreprise déclarée sur le sol français. Vous ne pourrez donc pas tester ou travailler d’un autre pays.

Rédacteur +

A première vue, cette plateforme pourrait sembler idéale lorsque l’on est rédacteur web, mais qu’en est-il vraiment ?

La plateforme

La plateforme est vraiment très claire, vous verrez qu’il n’y a aucune difficulté à s’inscrire sur celle-ci, ou à naviguer sur ce site.

La prise en main

Les couleurs très agréables et le boutons très visibles vous permettront de prendre en main cette plateforme de manière très simple, même les néophytes pourront s’y retrouver sans problème.

Le paiement

Les paiements sur cette plateforme sont sécurisés, mais le gros problème est la commission que prend le site : 30%. Ce qui est énorme en comparaison à toutes les autres plateformes que vous trouverez sur le net.

Autre point noir, vous devez attendre d’avoir au moins 30€ Hors Taxes sur votre compte pour pouvoir retirer de l’argent.

Le nombre de contrats

Il s’agit là du gros point faible de cette plateforme, en moyenne, vous allez y trouver 6 ou 7 contrats actifs, car les autres sont soient déjà attribués à d’autres rédacteurs, soient terminés.

6 ou 7 contrats est vraiment très peu, surtout lorsque l’on voit le nombre de freelances sur ce site.

La rentabilité

Je ne pense pas que l’on puisse vivre grâce à cette plateforme, les contrats ne sont jamais très bien payés (30 ou 50€), il n’y en a pas beaucoup et ce site prend 30%. A mettre aux oubliettes donc.

Obligation d’avoir une société

Autre point noir, si vous souhaitez arrondir vos fins de mois et attendre de gagner une certaine somme, avant de créer votre auto entreprise, vous ne pourrez pas, car cette plateforme demande obligatoirement un numéro de SIRET.

Devenir rédacteur web : quelle conclusion ?

Devenir rédacteur web ou rédactrice web se veut toujours aussi prometteur pour les années à venir. Toutefois, pour « rester dans la course », un pigiste du web devra rester à jour sur les nouvelles techniques de rédaction et optimisation SEO afin de pouvoir tirer son épingle du jeu et séduire la clientèle. Pourquoi ne pas visiter Upwork pour vous faire une idée sur le sujet ?